Villefranche-sur-Mer : mise au point de la situation dans la commune après 6 ans

Après 6 ans en poste de maire, il est temps pour analyser la situation de la commune de Villefranche après la direction menée par Christophe Trojani.

Selon les Villefranchois, le bilan n’est pas assez positif. Un point qui est assez motivant pour son concurrent, tête de liste de « J’aime Villefranche », Jean-Pierre Mangiapan.

L’affaire de la boulangerie

Parmi les affaires qui ont été mal gérées par Christophe Trojani, l’affaire de la boulangerie. En effet, accusé par un grand nombre de villefranchois de ne pas traiter activement le dossier de la fermeture de la boulangerie du centre ville de la commune, le maire sortant a essayé de se défendre en affirmant différents données qui sont inexactes selon les villefranchois.

À seulement quelques jours des élections municipales de 2020, certains villefranchois assurent que Trojani a roulé ses administrés dans la farine.

Selon Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, le maire serait empêtré dans une affaire de boulangerie.

En effet, la boulangerie en question se trouvant dans la rue du Poilu, constitue la dernière au niveau du centre historique de la commune.

Espérant sauver la dernière boulangerie du centre ville, les villefranchois avaient transmis une pétition au maire. Le maire répond à ses administrés en envoyant un courrier dans lequel il critique le propriétaire de la boulangerie. Ce dernier dément ce courrier, en assurant que le maire ne l’a pas contacté.

Selon les villefranchois, le maire sortant n’a même pas suivi le dossier de la boulangerie, en le considérant comme le seul responsable de la fermeture.

Le maire sortant affirme que le propriétaire de la boulangerie à émis des conditions pour pouvoir sauver la boulangerie. Chose qui est démentie par le propriétaire des murs.

Un mandat assez triste pour le maire sortant de Villefranche-surMer

Malgré que le maire qui a annoncé sa candidature pour les municipales de 2020 essaye de récrire l’histoire, ses opposants assurent que le bilan du maire de Villefranche-sur-Mer est assez triste.

D’après le propriétaire de la boulangerie, le maire n’est jamais intervenu durant son litige avec les commerçants durant ces 5 ans. Mais, pire, d’après des sources proches de la mairie, le maire serait très rarement présent au niveau du bureau

En plus, de l’affaire de la boulangerie, le projet du centre thalassothérapie a couler beaucoup d’encre, puisqu’il constitue un gouffre financier pour Villefranche-sur-Mer.

Author: John Smith

Share This Post On