Confinement : est-ce que le trafic du réseau Internet peut-il saturer

Depuis le 16 mars dernier, le gouvernement a décidé à la mise en place d’un confinement total sur tout le territoire français afin de lutter efficacement contre la propagation de la maladie nouvellement introduit, la Covid-19. Avec cette nouvelle mesure, un grand nombre d’entreprises ont eu recours au télétravail afin de maintenir un bon fonctionnement de leurs affaires. Toutefois, télétravail, télé-éducation et la multiplication de la consultation des sites de divertissement ont induit à une forte consommation de la bande passante sur le réseau d’Internet. D’après les opérateurs télécoms tels que Paritel, qui a plus de 25 ans d’expérience dans le secteur, l’augmentation de la consommation d’Internet est en continue croissance depuis le 16 mars 2020.
Malgré que la majorité des opérateurs appellent les utilisateurs à avoir une responsabilité numérique, ils affirment qu’il ne faut pas s’inquiéter puisque les infrastructures sont assez solides

Quelques chiffres de l’utilisation du réseau d’Internet

Malgré que les données ne sont pas chiffrées, la grande majorité des opérateurs télécoms de l’hexagone notamment Paritel, ont constaté que suite à la nouvelle situation et les mesures de confinement, une augmentation constante de la consommation des réseaux d’Internet a été enregistré.
Selon Telefonica, l’opérateur télécom espanol, une augmentation de la consommation au niveau des réseaux d’Internet a été enregistré en Espagne, estimé a plus de 40 % ainsi qu’au niveau des mobiles avec un accroissement de 25 % de l’utilisation du 4 G et 50 % des communications téléphoniques. Le même constat a été enregistré en Italie, avec une augmentation de 70 % au niveau du réseau fixe d’Internet selon le PDG d’opérateur téléphonique italien.
D’après ces quelques chiffres enregistrés dans les pays voisins, les opérateurs télécoms français peuvent quantifier l’afflux des utilisateurs qui risque d’avoir durant les prochains jours dans l’hexagone.

Comment remédier au problème ?

Certes, il ne faut pas s’inquiéter puisque les différents opérateurs télécoms ont bien assuré qu’on ne risque pas une saturation au niveau du réseau d’Internet en France, malgré la forte utilisation, toutefois, ils ont appelé les différents utilisateurs à avoir une certaine responsabilité numérique. En effet, les opérateurs ont demandé aux internautes de limiter l’accès aux sites de divertissement qui sont assez gourmands comme les sites de Netflix et de streaming, afin de permettre le bon fonctionnement des différentes plate-formes de télétravail et de télé-éducation.

Author: John Smith

Share This Post On