Comment optimiser votre investissement dans les PME ?

Grâce aux multiples réformes apporté par le gouvernement, ces dernières années, de plus en plus d’épargnants, ont préféré investir dans le capital de différentes PME. Ces dernières constituant le cœur de l’économie française, le gouvernement a visé à encourager les épargnants à investir dans les PME françaises afin de participer dans le développement économique de l’Etat.
Comment optimiser son investissement et comment profiter des avantages fiscaux ? Ce sont les deux questions que tentera d’y répondre Niels Court Payen, le président et cofondateur de la société de gestion indépendante A Plus Finance

Comment investir afin de profiter de la défiscalisation ?

Investir dans le capital d’une PME permet au contribuable de profiter d’une réduction de l’impôt sur le revenu à hauteur de 18 % de la somme investie. Il est important de rappeler que le gouvernement a fixé un plafond d’investissement à 50 000 euros par personne, ce qui implique une réduction maximale de 9 000 euros.
Par exemple, si un investisseur décide de placer 3 000 euros, il pourra profiter d’une réduction de l’impôt sur le revenu de l’année en cours, de 540 euros.
Afin de mieux profiter de cet avantage, l’investisseur pourra réaliser d’autres investissements à hauteur de 47 000 euros tout en apportant une diversification de son placement.
Grâce à l’article 74 de la loi des finances de 2018, la réduction d’impôts pourra atteindre 25 % toutefois, afin de passer à la pratique, il faut attendre l’accord de la Commission européenne.
Néanmoins, si le plafond est dépassé, la partie qui dépasse les 9 000 euros de réduction donne droit à la réduction d’impôts dans les quatre années qui suivent l’investissement.

Comment se défiscaliser son placement ?

Selon la société de gestion spécialisée dans les investissements dans les PME, A Plus Finance, l’investisseur doit déclarer ses placements au moment de remplir la déclaration annuelle des revenus, au niveau de la rubrique prévue.
L’investisseur doit indiquer dans le formulaire n°2042C, la somme investie dans le capital de l’entreprise pour l’année en cours au niveau de la déclaration complémentaire à la rubrique réductions et crédits d’impôt.
Si l’investisseur a réalisé un placement supérieur au plafond fixé, durant les années précédentes, il peut inscrire dans les cases 7CV placements supérieurs à 50 000 euros.
Il est important de rappeler qu’il faut joindre toutes les attestations de placement qui justifieront tous vos investissements au fisc.

Author: John Smith

Share This Post On