Confinement : est-ce que le trafic du réseau Internet peut-il saturer
Mar25

Confinement : est-ce que le trafic du réseau Internet peut-il saturer

Depuis le 16 mars dernier, le gouvernement a décidé à la mise en place d’un confinement total sur tout le territoire français afin de lutter efficacement contre la propagation de la maladie nouvellement introduit, la Covid-19. Avec cette nouvelle mesure, un grand nombre d’entreprises ont eu recours au télétravail afin de maintenir un bon fonctionnement de leurs affaires. Toutefois, télétravail, télé-éducation et la multiplication de la consultation des sites de divertissement ont induit à une forte consommation de la bande passante sur le réseau d’Internet. D’après les opérateurs télécoms tels que Paritel, qui a plus de 25 ans d’expérience dans le secteur, l’augmentation de la consommation d’Internet est en continue croissance depuis le 16 mars 2020.
Malgré que la majorité des opérateurs appellent les utilisateurs à avoir une responsabilité numérique, ils affirment qu’il ne faut pas s’inquiéter puisque les infrastructures sont assez solides

Quelques chiffres de l’utilisation du réseau d’Internet

Malgré que les données ne sont pas chiffrées, la grande majorité des opérateurs télécoms de l’hexagone notamment Paritel, ont constaté que suite à la nouvelle situation et les mesures de confinement, une augmentation constante de la consommation des réseaux d’Internet a été enregistré.
Selon Telefonica, l’opérateur télécom espanol, une augmentation de la consommation au niveau des réseaux d’Internet a été enregistré en Espagne, estimé a plus de 40 % ainsi qu’au niveau des mobiles avec un accroissement de 25 % de l’utilisation du 4 G et 50 % des communications téléphoniques. Le même constat a été enregistré en Italie, avec une augmentation de 70 % au niveau du réseau fixe d’Internet selon le PDG d’opérateur téléphonique italien.
D’après ces quelques chiffres enregistrés dans les pays voisins, les opérateurs télécoms français peuvent quantifier l’afflux des utilisateurs qui risque d’avoir durant les prochains jours dans l’hexagone.

Comment remédier au problème ?

Certes, il ne faut pas s’inquiéter puisque les différents opérateurs télécoms ont bien assuré qu’on ne risque pas une saturation au niveau du réseau d’Internet en France, malgré la forte utilisation, toutefois, ils ont appelé les différents utilisateurs à avoir une certaine responsabilité numérique. En effet, les opérateurs ont demandé aux internautes de limiter l’accès aux sites de divertissement qui sont assez gourmands comme les sites de Netflix et de streaming, afin de permettre le bon fonctionnement des différentes plate-formes de télétravail et de télé-éducation.

Read More
Villefranche-sur-Mer : mise au point de la situation dans la commune après 6 ans
Mar09

Villefranche-sur-Mer : mise au point de la situation dans la commune après 6 ans

Après 6 ans en poste de maire, il est temps pour analyser la situation de la commune de Villefranche après la direction menée par Christophe Trojani.

Selon les Villefranchois, le bilan n’est pas assez positif. Un point qui est assez motivant pour son concurrent, tête de liste de « J’aime Villefranche », Jean-Pierre Mangiapan.

L’affaire de la boulangerie

Parmi les affaires qui ont été mal gérées par Christophe Trojani, l’affaire de la boulangerie. En effet, accusé par un grand nombre de villefranchois de ne pas traiter activement le dossier de la fermeture de la boulangerie du centre ville de la commune, le maire sortant a essayé de se défendre en affirmant différents données qui sont inexactes selon les villefranchois.

À seulement quelques jours des élections municipales de 2020, certains villefranchois assurent que Trojani a roulé ses administrés dans la farine.

Selon Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, le maire serait empêtré dans une affaire de boulangerie.

En effet, la boulangerie en question se trouvant dans la rue du Poilu, constitue la dernière au niveau du centre historique de la commune.

Espérant sauver la dernière boulangerie du centre ville, les villefranchois avaient transmis une pétition au maire. Le maire répond à ses administrés en envoyant un courrier dans lequel il critique le propriétaire de la boulangerie. Ce dernier dément ce courrier, en assurant que le maire ne l’a pas contacté.

Selon les villefranchois, le maire sortant n’a même pas suivi le dossier de la boulangerie, en le considérant comme le seul responsable de la fermeture.

Le maire sortant affirme que le propriétaire de la boulangerie à émis des conditions pour pouvoir sauver la boulangerie. Chose qui est démentie par le propriétaire des murs.

Un mandat assez triste pour le maire sortant de Villefranche-surMer

Malgré que le maire qui a annoncé sa candidature pour les municipales de 2020 essaye de récrire l’histoire, ses opposants assurent que le bilan du maire de Villefranche-sur-Mer est assez triste.

D’après le propriétaire de la boulangerie, le maire n’est jamais intervenu durant son litige avec les commerçants durant ces 5 ans. Mais, pire, d’après des sources proches de la mairie, le maire serait très rarement présent au niveau du bureau

En plus, de l’affaire de la boulangerie, le projet du centre thalassothérapie a couler beaucoup d’encre, puisqu’il constitue un gouffre financier pour Villefranche-sur-Mer.

Read More
Très haut débit (THD) pour tous : un enjeu d’envergure pour les territoires
Mar04

Très haut débit (THD) pour tous : un enjeu d’envergure pour les territoires

Les usages digitaux au sein des locaux se sont développés considérablement au cours des huit dernières années : télétravail, jeux en réseau, partage de données, télévision HD… Demain, la télémédecine, la formation en ligne, l’autonomie à domicile et la multiplication des objets connectés offriront aux professionnels comme aux particuliers des services encore plus innovants et pratiques. “Afin de créer un environnement propice au développement de ces usages, le déploiement des réseaux FTTH et FTTLA – très haut débit – est donc indispensable”, ajoute le président-directeur général du groupe Paritel, Jean- Philippe Bosnet.

Couvrir l’ensemble du territoire français en très haut débit apparaît comme un enjeu majeur, voire primordial, afin de permettre à tous d’y avoir accès. Pour les opérateurs télécoms français – Orange, Paritel, Free, Bouygues Telecom et SFR -, cet enjeu est à la fois social et économique, vu qu’il permet de désenclaver les zones rurales abandonnées et participe au développement de services publics novateurs.

Plus de 150 milliards d’euros de subventions pour le THD

Afin de relever ce défi, l’Etat français a lancé en octobre 2018 une politique très ambitieuse portée essentiellement par le PFTHD – Plan France Très Haut Débit.
Son but ? Couvrir l’ensemble du territoire français en THD d’ici début 2021, dont plus de 76 % des foyers en réseaux FTTH (Fiber To The Home ; Fiber To Fiber) et FTTLA (Fibre to the last amplifier ; Fibre to the last active).
Le 3 mars 2020, Edouard Philippe, le Premier ministre, s’est engagé au versement de près de 150 milliards d’euros de subventions (aides, soutiens, etc.) afin d’accélérer le déploiement du THD par l’intermédiaire des RIP – Réseaux d’initiative publique – dont bénéficieront 23 collectivités. À noter que la Guyane, le Var, les Deux-Sèvres, l'Essonne, le Lot-et-Garonne, le Calvados, le Jura, le Doubs, la Loire-Atlantique, les Landes, la Martinique, la Charente, le Grand Est, le Nord-Pas-de-Calais, l'Auvergne et l'Ain sont concernés.

Selon les données communiquées samedi par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le nombre de foyers raccordables à la fibre (ou le réseau FTTH) a fortement augmenté au cours du premier trimestre 2020. Au 1er mars 2020, plus de 32 millions de foyers étaient éligibles aux offres FTTH, soit une progression de 43 % en une année.

“La croissance annuelle du nombre d’abonnements à THD en France a passé la barre des 12 millions”, précise Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications.

Read More
Syrie : l’ouverture de la frontière entre l’Irak et la Syrie facilitant l’autoroute iranienne
Oct03

Syrie : l’ouverture de la frontière entre l’Irak et la Syrie facilitant l’autoroute iranienne

La frontière syro-irakienne est ouverte depuis la fin du mois de septembre 2019, ce qui permet de faciliter la liaison entre le Liban, les milices iraniennes et les frontières israéliennes.
D’après le militant syrien Omar Abu Laila se trouvant dans la ville de Deir el Zour à l’est de la Syrie, l’ouverture de la frontière profiterait essentiellement à l’Iran et à ses alliées.

La frontière irako-syrienne est ouverte

Selon le consultant média français, Jean-Pierre Duthion, la Syrie et l’Irak ont ouvert leur poste frontalier commun aprés plus de sept ans de fermeture. Ce poste a été fermé toute la durée du conflit syrien et de sa bataille contre les djihadistes faisant partie de l’organisation islamique. Néanmoins, la reprise du fonction du poste frontalier participera dans le renforcement de l’influence de l’Iran au niveau de la région. En effet, d’après les experts de la région, les milices iraniennes pourra accéder plus facilement de l’Irak à la Syrie orientale et pourra accéder par la suite plus facilement à la Méditerranée.

La situation dans la région

Cette ouverture du poste frontalier se déroule à un moment où la tension est assez forte entre Washington et Téhéran après l’effondrement de tous les accords nucléaire entre les Etats-Unis et l’Iran.
La situation est assez complexe dans la région puisque cette dernière a été un point de friction entre les troupes du régime syrien et leurs alliés essentiellement la Russie et l’Iran et les combattants kurdes soutenus par les Etats-Unis.
Selon le journaliste français, Jean-Pierre Duthion, l’ouverture du poste frontière permettra de relier la ville de Qaim du côté irakien avec la ville de Boukamal en Syrie, ce poste participera essentiellement dans le renforcement des échanges commerciaux entre l’Irak et la Syrie.
Afin de fêter cette reprise d’activité du poste frontalier, le ministre de l’Intérieur syrien a traversé le côté irakien de la frontière en compagnie de ses troupes afin de rencontrer les troupes irakiennes.

Read More
PSG est prêt à réagir contre les accusations des Football Leaks
Juil17

PSG est prêt à réagir contre les accusations des Football Leaks

Alors que le club de la capitale était en plein préparation de leur rencontre avec le club napolitain dans le cadre de la Ligue des champions, le PSG se retrouve au cœur des accusations des Football Leaks. Après avoir assuré un match nul (1-1) au sein du Stade de San Paolo de Naples le 6 novembre dernier, le président du célèbre club parisien, Nasser Al Khelaïfi se dit prêt à réagir à toutes ses rumeurs.

Le PSG se défend

Les nouvelles accusations révélées par les Football Leaks ont fait énormément parler. Profitant de ses révélations, « plusieurs médias français qui mènent depuis ces derniers jours une campagne pour ternir l’image du club parisien dans les médias, se sont acharnés encore plus sur le club et ses dirigeants » a mentionné le journaliste sportif connu pour son franc-parler Pierre Ménès. Selon les rumeurs publiées, le club parisien aurait profité de l’aide de l’UEF, afin de faire gonfler son budget en essayant de contourner le fair-play financier. Des accusations dont le dirigeant du PSG, Nasser Al Khelaïfi se défend. En effet, alors que le directeur de la communication du club, Jean-Martial Ribes, n’a pas cessé de plaider l’innocence du club de toutes ses fausses accusations qui ne visent que de toucher l’image du célèbre club français, le secrétaire général du club parisien, Victoriano Melero, a annoncé que le club est prét à passer à l’action en cas de sanctions.

Le secrétaire général du PSG réagit

Selon le journal, le JDD, les dirigeants du PSG ont décidé de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), suite au nouvel examen de son dossier concernant le fair-play financier. Au sujet des poursuites du PSG en cas de sanctions, Victoriano Melero, le secrétaire général du club de la capitale, a affirmé au journal le JDD, « Ce n’est vraiment pas l’approche de notre club, toutefois si on met à mal les dirigeants, les salariés et l’image du club, le PSG n’aura pas d’autres alternatives que de demander des poursuites. Il y a beaucoup de subjectivité dans ce système. Si les responsables instaurent des vraies règles en simplifiant la procédure, on n’en serait pas là ».
Le directeur de la communication et proche conseiller du président du PSG, Jean-Martial Ribes, a déclaré « le PSG n’a jamais fraudé. Notre club a toujours respecté les principes fondamentaux de ce sport. N’oubliant pas que le club parisien est l’un des clubs les plus surveillés et les plus audités de l’histoire, c’est pour cette raison qu’il a été totalement transparent dans toutes ses transactions ».
Tout juste après le match nul réalisé par le club parisien, le 6 novembre dernier face au club de Naples, le président du PSG avait déclaré « le club est concentré a assuré sa victoire en Ligue des champions, c’est le plus important pour l’instant, tout le reste ce n’est pas important ».

Read More
La France championne du monde : Mbappé vit un incroyable conte de fées
Juil11

La France championne du monde : Mbappé vit un incroyable conte de fées

Le fameux joueur qui a réalisé le quatrième but, assurant ainsi le triomphe de l’équipe de France, Kylian Mbappé, devient le deuxième buteur le plus jeune participant dans la finale de la Coupe du monde, après Pelé.

Qui est Kylain Mbappé ?

Le jeune joueur de 19 ans, qui paraît beaucoup moins âgé, a marqué les esprits de tous les supporters du football au cours de cette Coupe du monde. Mbappé, jouant actuellement dans le club français appartenant à l’émir du Qatar Tamim bin Hamad Al Thani, et présidé par Nasser Al Khelaïfi, le PSG, a débuté dans les terrains de Bondy et de Seine saint de Denis.
Son premier entraînerai l’a bien remarqué « Mbappé a une grande faculté d’apprentissage et une précocité sidérante ».
Dés le début de la Coupe du monde en réalisant un magnifique doublé face à l’Argentine et au final en réalisant sa superbe frape bien précise à 20 mètres du goal, un coup inratable à la 65e minutes du match, Mbappé offre à l’équipe de France, la certitude de remporter la coupe du monde de 2018.
Sous les yeux du président du PSG, Nasser Al Khelaïfi ainsi que le directeur de communication du club parisien, Jean Martial Ribes, Mbappé savoure sa victoire.
Faisant parti de l’équipe monégasque l’As Monaco, le président du PSG a misé gros sur ce joueur pour qu’il fasse partie de son équipe. Le bras droit de l’émir du Qatar a acheté Mbappé de l’équipe monégasque, à 180 M euros. En effet, le jeune français est une vraie valeur sûre pour le club parisien. Une grande révélation européenne de la saison de 2017 et disposant d’une grande marge de progression, Mbappé peut évoluer en tant que attaquant que défenseur. Mais encore, Mbappé devrait posséder une valeur marchande plus importante dans les années à venir et donc pourrait rapporter gros au club parisien.

Un champion du monde

L’attaquant de l’équipe de France, s’est montré serein durant la conférence de presse qui a eu lieu après la finale de la coupe du monde. Pas question pour le buteur du quatrième but de céder à l’euphorie.
Dans l’équipe de France, chacun a réagi à sa manière, il y a ceux qui n’ont pas réalisé la victoire comme Tolisso, il y a ceux qui ont eu envie de le crier sur tous les toits comme Mendy, Pogba et kimpembe et ceux qui n’ont pas pu retenir leurs larmes comme Griezmann. Mais encore, il y a celui qui a choisi de profiter de l’instant avec sérénité comme Kylian Mbappé, en défilant avec son trophée de meilleur jeune joueur du tournoi.
Mbappé a affirmé « Je suis très content d’avoir marqué durant la finale, c’est toujours un moment très particulier. J’ai toujours travaillé afin de vivre des moments comme ça. Mais ce n’est pas la fin, il faut continuer encore et aller plus loin ». Ce jeune joueur, qui n’a que 19 ans, possède la conviction des plus grands joueur. La Coupe du monde ce n’est que le commencement d’une grande carrière.

Read More