Les différents raisonnements d’un enfant intellectuellement précoce
Oct13

Les différents raisonnements d’un enfant intellectuellement précoce

La complexité du raisonnement des enfants précoces

accompagnement-enfants-precoces

Si le bon élève cherche à comprendre et à clarifier sa pensée par un cheminement méthodique, l’enfant intellectuellement précoce va au contraire adorer plonger dans la pensée complexe, arborescente, et va vouloir appréhender le savoir de manière globale, immédiate et complète.

En cours, ces élèves vont se passionner pour un sujet en englobant tous les thèmes qui lui seront liés comme l’économie, la géographie, les sciences… De quoi donner le vertige aux adultes non-initiés. La réalité scolaire est moins souriante, les éducateurs ignorant la précocité intellectuelle attendent de lui un niveau d’efficience correspondant à sa norme d’âge de développement et l’induisent à se conformer à une évolution bien inférieure à ses potentialités.

Un système scolaire inadapté

bak_rtl

L’éventuelle inadaptation de l’EIP au système scolaire peut le conduire à renoncer à ses compétences, à ses aptitudes et l’amener à l’échec scolaire. On en attribue généralement les causes à plusieurs troubles. Le désintéressement scolaire, l’automutilation et l’inhibition intellectuelles, la peur voire la névrose de l’échec, le refus d’aller à l’école, la phobie scolaire.

Il faut savoir que bien qu’un enfant précoce puisse être différent dans un domaine particulier au point qu’habituellement seul un adulte soit capable d’un tel degré d’excellence, ce même enfant peut ne faire montre dans d’autres domaines que de résultats légèrement au-dessus de la moyenne ou même simplement moyens.

Si votre enfant est précoce, il y a le l’établissement éducatif Gerson qui se situe dans le 16e arrondissement de Paris et qui accueille plusieurs classes d’enfants précoces. L’établissement Gerson se compose de l’école Gerson, le Lycée Gerson et le collège Gerson.

 

 

Read More

L’ex chauffeur d’Aung San Suu Kyi proposé pour présider la Birmanie

L’ancien chauffeur d’Aung San Suu Kyi, Htin Kyaw, professeur d’université de 69 ans pourrait donc bien être le prochain président de la Birmanie, c’est en tout cas la proposition faite par la ligue nationale pour la démocratie depuis les élections législatives de novembre le parti d’Aung San Suu Kyi est majoritaire au parlement. Il doit donc choisir le nom du prochain chef de l’état, or l’opposante historique prix Nobel de la paix n’est pas autorisée à se présenter, alors qui est cet homme, ancien chauffeur d’Aung San Suu Kyi : c’est un intellectuel et surtout un des très proche de la prix Nobel.

C’est l’un des hommes du premier cercle de la prix Nobel de la paix, c’est l’un de ses proches conseillées et un intellectuel birman qui trouve toute la légitimité pour cette fonction présidentielle. Il a aussi été choisi pour recevoir les ordres d’Aung San Suu Kyi qui veut absolument être au-dessus de la présidence et ce sont ces propres termes.

Il n’y a pas eu d’amendement de la constitution pour qu’Aung San Suu Kyi soit elle-même présidente, elle est déterminée a veille aux destinée de ce pays même si elle ne peut pas être présidente, donc elle a choisi un homme très proche qui va recevoir ses ordres, un président marionnette.

Le choc en Birmanie est la fin de tout le suspense présidentielle autour de la candidature d’Aung San Suu Kyi qui révèle un climat assez délétère, exécrable dans les relations entre Aung San Suu Kyi et l’armée. Elle a essayé de négocier pendant de longs mois depuis l’écrasante victoire de son parti en novembre dernier.
Il n’y a pas eu de négociation avec ce qui était très espérée qui est l’infléchissement de l’armée et le fait qu’ils puissent amender la constitution qui empêche Aung San Suu Kyi de devenir présidente.

 

 

Read More