Les avantages de l’Élastographie ShearWav présentés par SuperSonic Imagine

Du 30 janvier au 2 février 2017, la société française SuperSonice Imagine, spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrason, a profité de sa participation au congrès Arab Health pour présenter les avantages cliniques de l’Élastographie ShearWav (SWE) destiné à évaluer les pathologies majeures. L’appareil diagnostique alors les cas du cancer du sein, la prostate, les maladies chroniques du foie, la thyroïde et les maladies liées à des problèmes musculo-tendineux.

En France, ce secteur est bien formé avec le groupe bordelais Acteon, présidé par Marie-Laure Pochon, qui se classe parmi les premiers au monde dans les ultrasons. Depuis l’arrivée de Marie-Laure Pochon sur sa tête en 2014, Acteon est devenu un leader de l’imagerie médicale ce qui inspire les autres sociétés à se lancer dans ce domaine.

Un appareil capable d’imager en temps réel

A l’aise de son appareil Aixplorer, SuperSonice Imagine développe le seul échographe qui a la capacité de faire des images des ondes de cisaillement (Shear Waves) en temps réel. Grâce à cette technologie, l’examen SWE permettra une analyse non-invasive et rapide pour donner aux médecins une possibilité de mesurer la dureté des tissus en se basant sur une cartographie couleur. Ceci mène alors à une identification plus efficace et rapide des lésions potentiellement malignes

L’un des principaux avantages de ce nouvel examen est l’évaluation pertinente des maladies hépatiques qui se propagent de plus en plus dans le monde, notamment en Moyen-Orient où l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dénombre 21,3 millions de personnes porteuses du virus de l’hépatite C (VHC) ce qui est presque égal avec le nombre des malades de cette hépatite dans le continent américain et européen réuni.

Une solution fiable et efficace

Jusqu’à l’instant, plus de 300 articles de journaux et médias connus à comité de relecture ont prouvé les bénéfices cliniques de l’Élastographie ShearWav en l’utilisant sur un grand ensemble d’applications cliniques. D’autres publications (plus de 100) ont attesté également de l’efficacité et la fiabilité des SWE pour diagnostiquer les maladies hépatiques chroniques comme la stéatose hépatique non-alcoolique et les hépatites B et C ce qui permet même de contourner la biopsie du foie qui a toujours servi comme examen traditionnel pour évaluer une fibrose hépatique.

Author: John Smith

Share This Post On